1-4 septembre 2021 - Inscription ouverte !

 

Mar 27
2019

L’international britannique Dan Lawson est à la recherche d’un peu de magie dans la course par étapes de 4 jours de 2019

Lizzy Hawker

 

Dan Lawson est un coureur international britannique. En 2016, il a remporté les championnats d’Europe des 24 heures de l’IAU et détient le record du monde pour la distance parcourue sur un tapis roulant en 7 jours. Il vient d’effectuer un FKT sur la piste du Jourdain avec Robbie Briton. Pourquoi se tourne-t-il vers l’UTMR & ; les montagnes ? Pour la magie bien sûr, nous espérons qu’il la trouvera !

 

Dan Lawson, drapeau britannique à la main.

 

Je suis très excité de venir à l’UTMR cette année, cela donne à mon 2019 un peu de magie supplémentaire.

En 2019, je vais courir pour la Grande-Bretagne aux championnats du monde de 24 heures et participer à ma première course de six jours. Ces deux formats se dérouleront sur une boucle de tarmac de 1 km. Ces courses sont un véritable défi mental, c’est pourquoi il est si étonnant de pouvoir combiner l’entraînement pour ces événements avec la compétition et la préparation à l’UTMR.

Cela me donnera l’occasion de me rapprocher de la nature et de courir sur des sentiers qui me donnent plus l’impression de jouer que de courir. L’UTMR sera certainement difficile mais d’une manière différente et plus magique, je l’espère ! Une partie de mon amour de l’ultra-course est la chance qu’elle me donne de me pousser continuellement. L’UTMR sera très en dehors de ma zone de confort, j’ai beaucoup d’expérience dans la course sur des cercles plats, mais très peu en montagne. Je ne suis pas non plus très douée pour les hauteurs, mais j’aime me mettre dans des situations où je me sens un peu effrayée et mal à l’aise, au final je pense que cela fait de moi une personne plus forte.

J’attends avec impatience le yin et le yang de mon année, je viens de Arrivéeed une aventure incroyable en Jordanie, en mettant en place un FKT sur le Jordan Trail dans un décor qui rivaliserait même avec celui de l’UTMR. Cette formation, ainsi que mon expérience de l’UTMR, consistera en une combinaison de musique symphonique classique et de formation métronomique sur route 24 heures sur 24.

 

Dans le désert de Gobi.